Catégories
Santé

Maison bio et ions négatifs : indissociables

Une maison bio est un foyer qui utilise au maximum les ressources de son environnement pour réduire et même pour supprimer la consommation d’énergie polluante. Elle réduit au maximum son impact sur l’écosystème. Elle bannit le gaspillage et elle essaie d’être le plus autonome possible en produisant ses propres denrées tout en contribuant à la préservation de l’environnement grâce à la plantation. Actuellement, les maisons bio, c’est-à-dire celles qui sont respectueuses de l’environnement, exploitent les ions négatives pour nettoyer, purifier et assainir de manière efficace.

L’électrolyse pour des linges propres sans utilisations de produits nocifs

Actuellement, nous pouvons profiter des machines à laver par électrolyse. Ce nouveau procédé high-tech utilise le phénomène de l’électrolyse. C’est une vieille méthode de synthèse ou de séparation de composés chimiques découverte depuis l’an 1800.

Le lave-linge à électrolyse utilise l’ion négatif OH- pour blanchir les linges et l’ion positif H+ pour tuer les bactéries. Pour le moment, le lave-linge sans lessive, baptisé WasH2O est produit par le fabricant d’électroménager Haier. Cet appareil est reconnu pour son efficacité en matière de consommation d’énergie (c’est un appareil économique), de lavage et de l’essorage des linges.

L’ionisation pour l’air

L’ion négatif apporte aussi une importante solution dans le domaine de la lutte contre la pollution de l’air intérieur. L’ioniseur est un purificateur d’air qui produit des ions négatifs. Ces ions vont interagir avec toutes les particules polluantes de l’air pour se combiner avec eux. Le tout va alors former une masse plus lourde qui tombera par terre. Ainsi, il ne reste plus qu’à balayer ou passer un coup d’aspirateur pour les éliminer.

Les ioniseurs d’air sont très efficaces contre les germes de maladies, bactéries, gaz nocifs, fumée, pollen, poussières, poils et micro-poils et toutes les particules dangereux en suspension dans l’air. L’ioniseur d’air est un produit très démocratisé. Il est utilisé à la maison, dans les bureaux et dans les cabinets médicaux. Il est aussi proposé par de nombreuses marques.

Catégories
Santé

Que faire en cas de trouble du sommeil ?

Des études récentes ont révélé que l’homme aurait de plus en plus de troubles du sommeil. Les raisons en sont multiples. Notamment le stress professionnel ou encore même la façon de vivre de l’homme moderne. Quelles peuvent être alors les solutions pour éviter ces troubles du sommeil ?

Bien aménager son cycle de sommeil

Pour bien aménager le cycle de son sommeil, il faudra tout d’abord prendre des heures de sommeil régulier. Il est aussi possible de faire une petite sieste l’après-midi. Une petite sieste de 15 minutes peut aider grandement à régulariser son cycle de sommeil. Et enfin, il faudra aussi bien éveiller son corps. Un réveil bien tonique peut servir à bien ménager son sommeil pour la suite. C’est pour cela que les spécialistes préconisent souvent des exercices et un bon petit déjeuner au réveil.

dormir

Photo : Izabel Goulart

Quelques règles de bon sens pour avoir un bon sommeil

Tout d’abord, il faudra éviter les produits excitants et stimulants en fin de journée. Avec ces excitants (café, thé, etc), non seulement le sommeil sera retardé mais en plus cela, il est fort probable qu’on se réveille très souvent dans la nuit. Des produits anti-stress ou encore contre le trouble du sommeil peuvent réellement aider. Ensuite, il faudra aussi faire des exercices en journée. Préférer des exercices dynamiques en milieu de journée et plutôt relaxants en fin de journée. Enfin, il faudra aménager son cadre pour être en adéquation au sommeil. Il faudra ainsi préférer un endroit calme, relaxant, sombre et avoir une bonne literie.

Catégories
Santé

Découvrez le massage californien à Toulouse

La nouveauté 2012 chez Zenzitude, c’est le massage californien à l’huile de beauté Tahitienne. A découvrir absolument pour tous ceux qui recherchent le bien-être sur Toulouse.

Catégories
Santé

L’ostéopathie et les problèmes de dos

L’ostéopathe est souvent sollicité dans le cadre de douleurs du dos car ces dernières sont très douloureuses. C’est d’ailleurs le premier cas de consultation d’un ostéopathe en France puisque l’ostéopathie est très vite assimilée à la résolution de douleurs liées à la colonne vertébrale.

La colonne vertébrale

La majorité des patients d’un ostéopathe souffrent de désordres de l’épine, qui ont comme conséquence la douleur entre la partie la plus basse du dos et du cou. Beaucoup de pression est exercée sur la colonne vertébrale et particulièrement sur le cartilage entre les différentes vertèbres. C’est une pression constante due aux effets de la gravité. Si une personne se tient inexactement avec les épaules penchées, ceci aggravera n’importe quels problèmes ou en créera.

Le dos et les sportifs

Les joints et le cadre du corps sont manœuvrés et massés par l’ostéopathe de sorte que l’action habituelle soit regagnée. Les athlètes ou les danseurs peuvent souffrir de blessures aux muscles ou aux joints tels que la cheville, la hanche, le poignet ou le coude. Ces derniers peuvent tout à fait tirer bénéfice d’un traitement avec l’ostéopathie.

Le dos et les femmes enceintes

Les douleurs de lombaires peuvent être ressenties par les femmes enceintes qui peuvent avoir une posture différente due à leur poids croissant ; l’ostéopathie soulage souvent ce genre de douleurs.

Le dos et la séance d’ostéopathie

À la première visite dans un cabinet d’ostéopathie, le praticien devra connaître l’histoire médicale complète du patient comprenant tous les antécédents. Le praticien les prendra en considération pour établir un diagnostic correct.

Un examen complet aura alors lieu pour observer comment le patient se tient et comment le dos se courbe. L’ostéopathe sentira également les muscles, les tissus mous et les ligaments pour détecter s’il y a n’importe quelle tension présente. Tout en examinant le corps, l’ostéopathe notera tous les problèmes qui sont présents. Il peut pour se faire vérifier les réflexes, tels que le réflexe rotulien.

Si un patient a été impliqué dans un accident, des rayons X peuvent être utilisés pour déterminer l’ampleur du problème. Si on établit que l’ostéopathie ne serait pas avantageuse dans une situation particulière, l’ostéopathe conseillera au patient de s’orienter vers une autre solution thérapeutique. Si ce n’est pas le cas, le traitement peut débuter.

Catégories
Santé

On vit dorénavant plus longtemps

Maintenant, avec les éléments médicinaux et hygiéniques, on vit plus longtemps. Il y a de cela 3 siècles, on espérait au mieux un quart de siècle.Il ne fallait pas espérer exécuter autre chose que bûcher, se marier et obtenir des bébés.

Avec l’aide du développement, on a de moins en moins de chance d’être mort d’une disette ou d’une pandémie.Cela abaisse nettement la mortalité infantile, et donc augmente la durée de vie moyenne.

Les habitants se souviennent surtout des guerres et des catastrophes, mais les évolutions hospitalières ont fait beaucoup de bien.

En France, ou dans l’Amérique du Nord ou aussi l’Océanie, les populations peuvent espérer vivre plus de 70 ans. Toutes les nations n’étant pas aussi avancées concernant la vitalité et la salubrité, quelques continents du Sud ont une mortalité nettement plus tôt.

Il est indispensable à l’heure actuelle de confectionner son futur puisqu’on va vivre longtemps.Avec l’atmosphère économique présenté, il faut penser à soi et à sa famille.

La retraite complémentaire peut être une juste idée, en plus d’avoir sa retraite à taux plein. On a vu cette année que les français délaissaient l’assurance vie, pourtant grande favorite.

Si vous êtes partiellement ou totalement dépendant, vous aurez une allocation fixée par la grille AGGIR.

De la simple aide à la tenue du domicile jusqu’à l’assistance complète, la France a des aides pour ces situations.

On peut pareillement, si le départ de la vie active fait peur, opter pour une retraite progressive, qui offre la possibilité de continuer à travailler à temps partiel tout en touchant une partie de sa pension de retraite.

Bien vieillir n’est donc plus mot sans aucun sens.