Catégories
Economie

Depardieu aime la France, quand ça l’arrange

Le comédien Gérard Depardieu est au coeur d’une polémique. Après l’annonce de son départ en Belgique pour des raisons fiscales, de nombreuses personnes se sont indignées. Pour Jean-Marc Ayrault cet acte est « assez minable ».

Cette parole a énervé l’interprète d’Obélix qui a réagi dans une lettre ouverte au Premier Ministre :

J’ai suivi de loin cette histoire mais cette lettre m’a choquée. Le comédien dit qu’il aime la France et qu’il a même participé à des films historiques. Bien sûr, il ne dit pas combien il a touché comme cachet sur ces films ni combien cela l’a aidé en terme de notoriété pour décrocher d’autres contrats juteux. Qu’importe, puisqu’il dit qu’il l’a fait par amour de la France.

Ensuite l’acteur de Cyrano de Bergerac affirme qu’il part parce que le gouvernement mis en place par François Hollande sanctionnerait le succès, le talent, la création. Bon, en gros, il dit que les riches sont pénalisés. Il ne faut pas réfléchir trop pour savoir qu’il est clairement parti pour raison fiscale. Pourtant, 3 paragraphes plus loin, il dit qu’il n’a pas à expliquer son choix. Je crois que c’est clair au contraire. 

L’homme de 63 ans écrit ensuite qu’il ne s’est jamais servi de sa Sécurité Sociale. Il n’a jamais donné sa carte vitale à son médecin ? Il n’a jamais été à l’hôpital ? Bon ok, s’il le dit. De même, il n’a jamais dû circuler sur les routes français, dans les trains ni n’a envoyé ses enfants à l’école. Non les impôts qu’il a payé ne lui ont pas servi du tout, ni à lui, ni à ses enfants.

Je ne reviendrais pas sur le paragraphe sur son fils car je comprends qu’il peut être meurtri par cette affaire. Mais la phrase que je trouve la plus intéressante dans son communiqué est la suivante :

Je pars, après avoir payé, en 2012, 85 % d’impôt sur mes revenus

Il faut savoir que l’année 2012 présente une particularité au niveau fiscal car elle n’a pas de plafonnement. Il est ainsi théoriquement possible de payer plus d’impôts que le montant de ses revenus. Nicolas Sarkozy a en effet supprimé en 2011 son bouclier fiscal à 50 % et celui à 75 % de François Hollande n’arrive en application qu’en 2013. De plus, une contribution exceptionnelle sur la fortune a été mise en place. Ainsi les personnes qui ont un fort patrimoine mais qui n’ont pas gagné énormément d’argent en 2011 peuvent payer plus d’impôts que leurs revenus.

Gérard Depardieu a peut-être payé en impôt 85 % de ce qu’il a gagné mais il n’a certainement pas payé 85 % sur ses revenus. Il a payé une partie à cause de son patrimoine et non à cause de son salaire. Cette distinction sémantique est importante selon moi. Il a peut-être fait une simple erreur dans son texte mais en tout cas cette erreur est majeure et c’est malheureusement repris par la presse dont une partie fait croire aux Français que l’acteur s’est fait lourdement sanctionner sur son salaire.

Gérard Depardieu paye effectivement beaucoup d’impôts. Il a le droit d’être mécontent et de se plaindre comme tout le monde le fait en recevant sa déclaration d’impôt sur le revenu (IR). En revanche, quitter la France prive l’Etat de recettes pour financer ses hôpitaux, l’éducation ou encore le cinéma. L’impôt est censé être un acte de solidarité. Partir en Belgique pour payer moins d’impôts est alors un geste égoïste.

Catégories
Economie

Les cours des métaux toujours en hausse

Avec la crise financière à laquelle nous sommes tous confrontés, la majorité des biens et des services que l’on consomme tous les jours sont constamment revu à la hausse. Les métaux n’en font pas exception. Tous les cours des métaux ont connu une forte hausse au cours de ces dernières années et décennies.

Mais heureusement, vous pouvez si vous le souhaitez être du bon côté de la chaîne pour ne pas perdre d’argent à l’achat de métaux, mais profiter de cette hausse pour y investir son argent. Qu’ils soient précieux, ferreux ou non-ferreux, tous les métaux ont connu des hausses, en particulier l’argent, l’or, le bronze et le cuivre.

Si vous souhaitez investir dans l’or, un site propose une page dédiée à cet effet pour mieux comprendre le fonctionnement de la bourse et comment s’y prendre pour investir dans ce métal précieux : www.coursdelor.info. Pour suivre tous les cours des métaux en France à la Bourse, alors un site pourra répondre à vos recherches : www.coursdesmetaux.fr.

En plus d’exposer tous les cours, ce site présente toutes les caractéristiques des métaux, leurs utilités, leurs prix de revente chez le ferrailleur (tarifs moyens), mais aussi l’actualité lié aux métaux.

Sinon vous aurez également accès au site www.prix-metaux.com qui a plutôt pour vocation de renseigner l’utilisateur sur la valeur de chaque métal en bourse et chez le ferrailleur, au kilo et à la tonne. Voici un exemple de page, qui présente le cours de l’aluminium en direct. A l’aide de ces trois sites, vous pourrez facilement organiser vos investissements, vos dépenses, et surtout suivre les derniers cours en temps réel.

Enfin, il vous sera également possible de poser des questions sur le site, sur une page relative à ce qui vous intéresse, et des experts pourront alors y répondre dans les plus brefs délais afin de vous accompagner de A à Z dans vos investissements.

Catégories
Economie

Perte du triple A

Aujourd’hui, ce vendredi 13 est marqué comme un jour de malchance pour les Français. En effet, leur pays va s’endetter encore plus puisque l’Etat perd son triple A.

Annonce officielle

Les rumeurs ont été nombreuses cet après-midi. En soirée, François Baroin a confirmé que la France perd son triple A. C’est institut de référence, Standard And Poor’s qui juge ainsi les capacités de remboursement de l’emprunt de la France moins bonnes.

Est-ce vraiment mauvais ?

Deux choses à savoir. La première est que cette perte du triple A était sûre et depuis longtemps. Derrière les discours politique, les économistes français disaient que c’était impossible que la France puisse la conserver. La deuxième est que les marchés financiers n’ont pas attendu que ce soit officiel pour prêter à taux plus fort. En effet, les banques prêtent pour plus chers aux établissements qui n’ont pas la note maximale et  pour la France c’était déjà le cas depuis des mois.

Les conséquences de la perte du triple AAA pour la France

Nous vous conseillons de lire cet article en provenance du site Le Monde pour avoir connaissance des conséquences de la perte du triple AAA.

Catégories
Economie

PEL : le placement idéal pour une acquisition immobilière

Le plan épargne logement est aujourd’hui une épargne toujours très prisé des français en raison de ces nombreux points positifs. Mais on peut dire que le PEL constitue l’épargne idéale pour faire une acquisition immobilière, grâce à un taux de rémunération, des placements réguliers et organisés sur plusieurs années, une prime d’état et la possibilité de profiter d’un crédit immobilier à taux intéressant.

Taux de rémunération intéressant et prime d’état du PEL

Avec un taux d’intérêt basé sur un taux plancher de 2,5 %, le plan épargne logement présente une rémunération des plus intéressantes pour un livret d’épargne réglementé. Cela signifie que votre plan épargne est sécurisé par votre banque, vous ne prenez aucun risque avec.

En outre, pour tout achat de résidence principale, vous pourrez toucher une prime d’état qui pourra varier en fonction d’un critère déterminant. Si votre habitat respecte les normes écologiques BBC, alors vous toucherez une prime pouvant s’élevée jusqu’à 1 525 euros, sinon pour les autres logements vous aurez 1 000 euros net.

Un crédit immobilier à taux attractif avec le PEL

Enfin un autre point est déterminant au choix d’un PEL : le crédit immobilier. En respectant la durée de dépôt d’argent sur son compte (4 ans) et sans retirer le moindre euro de son compte, alors vous pourrez au terme de ces quatre années bénéficier d’un prêt immobilier à un taux attractif de 4,12 %.

Catégories
Economie

Prix du cuivre 2012

Si vous êtes ici, c’est certainement car vous êtes à la recherche du prix du cuivre en 2012, au kilo ou à la tonne ! Heureusement, vous êtes au bon endroit !

Nous vous livrerons à travers cet article des informations utiles sur ce métal de plus en plus prisé et utilisé à peu près partout, puis nous vous renseignerons le cours du cuivre à la Bourse des Métaux de Londres pour ce début d’année 2012, et son prix de vente approximatif au kilo chez les ferrailleurs en France.

Quelle est l’utilisation du cuivre ? Comment le reconnaît-on ?

Le cuivre est un métal à la fois très prisé et utilisé, on en trouve dans presque tous les habitats aujourd’hui. Le cuivre est utilisé dans la tuyauterie et dans les câbles électriques principalement.

On en trouve également dans les appareils électriques, les chaudières, les ordinateurs, les frigos, certaines casseroles… On peut facilement reconnaître le cuivre par sa couleur proche du bronze : un rouge-orange étincelant.

Quel est le cours du cuivre à la Bourse ? Quel est le prix du cuivre au kilo ?

A la Bourse des Métaux de Londres (LME), le prix affiché pour une tonne de cuivre est de 7 689,50 dollars (USD) au 11 janvier 2012. On peut ainsi observer une belle hausse du cours du cuivre au cours de ces dernières années.

Cela a permis ainsi aux revendeurs de cuivre de se faire de meilleures marges auprès des ferrailleurs qui peuvent racheter tous les métaux, et particulièrement le cuivre qui est très facile à revendre à un bon prix.

Vous pourrez aisément en tirer 4 euros pour 1 kilo de cuivre chez le ferrailleur. Le prix peut fortement varier en fonction de chaque enseigne, c’est pourquoi il est préférable de se renseigner auprès de plusieurs ferrailleurs, avant de revendre votre cuivre.

Catégories
Economie

Publier vos communiqués de presse sur Portail Economie

Avec un bilan 2011 très positif, le portail de l’économie attaque 2012 en continuant à s’agrandir tout en proposant des services de meilleur qualité à ses contributeurs.

Portail Economie, une plateforme à utiliser pour votre référencement

Portail-economie.com a vu son nombre de visites augmenté considérablement au cours de ces derniers mois, mais aussi son nombre d’utilisateurs, ses backlinks, ses followers, ses partages sur les réseaux sociaux, etc. De même, les positionnements des communiqués de presse sur les moteurs de recherche sont de plus en plus intéressants, avec des requêtes qui sont assez recherchées par les internautes.

En moins d’un an, le portail économie s’est imposé comme l’une des premières plateformes de communiqués de presse spécialisée sur l’économie, le commerce et la finance. Grâce à des soumissions de qualité, dont des communiqués de presse de plus de 800 mots, et un référencement continu et naturel, le portail de l’économie s’agrandit au quotidien et gagne des places dans les SERP sur des requêtes intéressantes.

Que peut-on publier sur le Portail de l’Économie ?

N’hésitez donc pas à utiliser le portail économie pour publier vos communiqués de presse qui peuvent porter sur :

  • la finance
  • le business
  • votre site e-commerce
  • vos produits, vos services
  • l’actualité économique
  • l’immobilier
  • et bien d’autres choses encore

Vous pourrez ainsi obtenir des backlinks de qualité et bien ciblés afin d’accroître votre nombre de visiteurs et votre positionnement sur les moteurs de recherche, tels que Google, Yahoo, Bing, Voila…