Cannes 2014 : une Palme d’Or trop élitiste ?

Choc à Cannes avec l’annonce du palmarès. Le film Winter Sleep de Nuri Bilge Ceylan (en photo) a triomphé avec la Palme D’Or. Un film long et peu accessible qui risque de faire un flop en salle.

quentin-tarantino-uma-thurman-nuri-bilge-ceylan-cannes-2014-05-24

Ce long-métrage a reçu un prix mais aurait pu recevoir un deuxième si le règlement ne l’interdisait pas. En effet, Jane Campion et son jury voulait que l’actrice principale ait aussi le prix d’interprétation féminine mais le cumul est interdit depuis 2001. Ce prix est donc revenu à Julianne Moore. Une personnalité bien plus populaire et glamour mais aussi une star qui a brillé par son absence lors de la cérémonie de remise des prix.

D’autres films auraient peut-être mérités des prix. C’est le cas de Deux Jours Et Une Nuit boudé par le jury. Ce film des Dardenne avec Marion Cotillard aurait pu prétendre à ces deux prix aussi. Les médias, notamment français, étaient sous le charme. Cependant, les frères Dardenne ont déjà décroché deux Palmes D’Or et ont peut-être souffert d’une volonté de renouvellement.

Autre favoris, Mommy de Xavier Dolan s’est consolé du prix du jury. Ce film très apprécié par la presse mais aussi par le public (Jessica Chastain peut en témoigner),  aurait été un candidat crédible pour une Palme D’Or plus populaire.

Les commentaires sont fermés.